MONUMENTE

Sculpture Monument aux Trinitaires

INFORMATION

Sculpture de Pedro Jordán, réalisée en 2009

Le Frère Juan Gil, moine trinitaire, fut la personne qui, le 19 septembre 1580, arriva à réunir les 500 ducats d’or que réclamaient des pirates berbères qui avaient capturé Cervantès quand il retournait en Espagne après avoir participé dans la bataille de Lepanto. Les pirates demandaient cette somme d’argent élevée pour libérer Miguel de Cervantès car ils l’avait confondu avec une personne importante de la Cour d’Espagne, après avoir trouvé en son pouvoir des cartes d’éloges signées par Don Juan de Austria et le Duc de Sesa, mettant en valeur son courage à Lepanto comme soldat. Cervantès fut prisonnier cinq ans à Argel, jusqu’à ce que le Frère Juan Gil reuni l’argent pour sa rançon.

Pendant l’époque comprise entre le XVI et le XVIIIème siècle, les côtes murciennes ont été l’objet d’importantes attaques menées à bout par les pirates et les corsaires nord-africains. De nombreuses tours ont été construites dans le littoral pour contribuer à combattre ou, au moins, essayer de repousser ces attaques continues, qui était la conséquence du besoin, tant de l’Empire turc comme de l’espagnol, de contrôler le commerce dans la Méditerranée.

L’Ordre de la Sainte Trinité, les trinitaires, était chargé d’être l’intermédiaire avec les pirates berbères pour la libération des prisonniers. La Famille Pacheco, fondatrice de notre ville, avait une relation spéciale avec cet ordre religieux. D’ailleurs, le Doyen Luis Pacheco, qui fonde en 1603 la Paroisse de Torre Pacheco, laisse son héritage à son neveu Juan Pacheco, qui appartient à l’Ordre Trinitaire et se consacre à sauver des prisonniers.

Pour commémorer cette histoire, le sculpteur Pedro Jordán a représenté un trinitaire en soutenant dans sa main gauche, comme symbole de libération, les menottes que portait Miguel de Cervantès.

DATOS DE CONTACTO

Junto a la entrada principal del CAES
30700 TORRE PACHECO
Téléphone: +34 968579937
e-mail: turismo@torrepacheco.es
www.torrepacheco.es

Ver mapa

ÉPOCA

2009

UBICACIÓN


En Torre Pacheco

Abonnez-vous à notre newsletter