Assurance voyage gratuite couvrant la COVID dans la région de Murcie

L'objectif de cette assurance gratuite est d'apporter sécurité et sérénité à tous les touristes qui visitent la région et séjournent dans un établissement touristique réglementé de la Costa Cálida en Murcie.

Découvrez notre assurance/assistance voyage couvrant la COVID destinée aux touristes nationaux et internationaux qui se rendent dans la région de Murcie.

Visitez la région de Murcie en toute sécurité !

À qui cette assurance s'adresse-t-elle ?
À tous les voyageurs espagnols et étrangers, sans limite d'âge, qui ne résident pas dans la région de Murcie et qui séjournent dans un établissement d'hébergement touristique réglementé. Le titulaire de la police est l'Institut de tourisme de la région de Murcie et les bénéficiaires sont les touristes eux-mêmes, puisqu'ils seront automatiquement couverts par la police d'assurance COVID dès leur enregistrement dans un lieu d'hébergement réglementé de la région de Murcie.

Pour les touristes internationaux, l'assurance couvre les accidents en général et les maladies courantes incluant la COVID. Pour les résidents espagnols, l'assurance couvre uniquement les incidents liés à la COVID.

La période de couverture s'étend du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022.

Pour les clients nationaux et internationaux ne résidant pas dans la région de Murcie, les dépenses comprennent : frais médicaux et pharmaceutiques, frais de transport engagés et dépenses liées à une prolongation du séjour dans le lieu d'hébergement de leur choix.

Frais médicaux et pharmaceutiques

a) Dépenses d'ordre médical et chirurgical et frais connexes, dont le coût des tests de dépistage de la COVID (à condition que le résultat soit positif).

b) Dépenses d'ordre pharmaceutique nécessaires dans le cadre de la prescription de médicaments et du traitement de pathologies couvertes par cette police.

c) Frais d'hospitalisation.

Transport

1.Transport ou rapatriement médical du patient et, en cas de résultat positif au test de COVID-19 pour l'assuré national non résident ou l'assuré étranger non résident, l'assureur prendra en charge les éléments suivants :


a) Coûts du transport par ambulance jusqu'à l'établissement hospitalier ou clinique le plus proche.

b) Frais de déplacement depuis le lieu d'intervention des premiers secours vers le centre hospitalier ou l'adresse de résidence habituelle du patient par le moyen de transport le plus approprié. En cas d'hospitalisation, l'assureur acceptera les frais de l'assuré après sa sortie de l'établissement médical et son retour ultérieur à sa résidence habituelle ou à l'hébergement touristique de son choix.

Le moyen de transport utilisé sera sélectionné en fonction de la pathologie et du bien-être de l'assuré. Si l'urgence et la gravité de la situation médicale le requièrent, le rapatriement ou le retour au pays d'origine de l'assuré s'effectuera par le biais d'un avion spécialement médicalisé si le patient réside en Europe ou dans un pays du bassin méditerranéen. Pour les régions en dehors de l'UE ou du Royaume-Uni, cette opération sera effectuée dans le cadre d'un vol régulier.

2. Transport ou rapatriement de l'assuré :

a) Lorsqu'un ou plusieurs assurés ont été transférés ou rapatriés conformément à la garantie de transport pour cause de blessure ou de maladie, l'assureur prendra en charge les frais de transport des compagnons appartenant à la cellule familiale de l'assuré. L'assureur prendra également en charge les frais d'un compagnon ne faisant pas partie de la famille de l'assuré et son retour à son lieu de résidence habituelle ou son transport vers le lieu d'hospitalisation de l'assuré transféré ou rapatrié, ou son transfert ultérieur à son domicile. L'assureur est subrogé dans les droits de l'assuré concernant les billets de retour initialement prévus.

Si les assurés visés au paragraphe précédent sont âgés de moins de 15 ans ou en situation de handicap et ne peuvent pas être accompagnés d'un proche ou d'une personne de confiance pendant le voyage, l'assureur mettra une personne à disposition de l'assuré pour l'accompagner lors de son retour à son lieu de résidence ou de son transfert vers le lieu d'hospitalisation.

b) Si, après son rétablissement (sous la surveillance de l'équipe médicale responsable), l'assuré est autorisé à reprendre le programme de voyage initial, l'assureur prendra en charge les frais correspondants pour permettre à l'assuré de le faire. Les compagnons seront également assistés, si nécessaire.

3. Transport ou rapatriement de la personne décédée :

a) L'assureur se chargera de toutes les formalités à effectuer sur le lieu de décès de l'assuré, ainsi que de son transport ou rapatriement vers le lieu de sépulture dans son pays de résidence habituelle.

b) L'assureur prendra en charge le transport des compagnons appartenant à la cellule familiale de l'assuré, comme défini dans le présent document, ou d'un compagnon ne faisant pas partie de sa famille, vers le lieu de sépulture. De même, l'assureur est subrogé dans les droits de l'assuré concernant les billets de retour initialement prévus.

c) Si les compagnons de l'assuré sont âgés de moins de 15 ans ou en situation de handicap et ne peuvent pas être accompagnés d'un proche ou d'une personne de confiance pendant le voyage, l'assureur mettra une personne à leur disposition pour les accompagner jusqu'au lieu de sépulture.

Frais de prolongation du séjour

Frais liés à la prolongation du séjour en hôtel pour l'assuré et/ou les compagnons assurés* (y compris en cas d'isolement ou de mise en quarantaine)

En cas de frais médicaux ou de prestation d'assistance, toujours sous réserve de pouvoir présenter une prescription médicale, l'assureur sera responsable des dépenses liées à la prolongation du séjour de l'assuré et/ou des compagnons assurés dans un établissement touristique.

En outre, l'assureur couvrira les dépenses supportées après l'hospitalisation et/ou liées à une prescription médicale, dans le cadre de la franchise et à hauteur du montant maximal établi dans le tableau des garanties.

Cette couverture sera également fournie par l'assureur si l'assuré et/ou les compagnons assurés doivent être placés en quarantaine conformément aux prescriptions des autorités sanitaires, même en l'absence de paiement de frais médicaux, tant que l'existence de la maladie et de risques supplémentaires à la suite de contacts a été prouvée.

Contacta con nosotros

Champs obligatoires

Abonnez-vous à notre newsletter