Outils
Retour
Compartir esta página
Compartir por email Compartir en facebook Compartir en twitter Compartir en pinterest
PARTAGEZ
Reportar errores
Imprimer
Destino Región de Murcia - Web Oficial
Cargando página

Fermer

Fermer

Fermer

Cerrar foto
  • HÉBERGEMENTS
  • Serveur de recherche de logements
  • Buscador de actividades
  • Buscador de paquetes
  • Rechercher Vols
  • Buscador de autobuses

RECHERCHER

Gratuit

SANTOMERA

DÉCOUVREZ-NOUS > DESTINATIONS ET LLOCALITES > TOURISME RURAL ET D'INTÉRIEUR > AUTRES ZONES D'INTÉRIEUR > SANTOMERA
Il existe des vestiges prouvant que Santomera fut habitée dès l'époque argarique, et que, depuis, ces terrains furent peuplés par les carthaginois, les romains, les barbares et les arabes, tout en faisant partie du comté d'Orihuela et plus tard du royaume de Tudmir. Mais les premiers documents historiques faisant référence à cette ville parurent après la Reconquista, puisqu'elle est mentionnée dans les chroniques d'Alphonse X le Sage. Le roi Jaime I trouva des terres presque abandonnées et il dut les repeupler par des catalans, des aragonais ce qui provoqua des affrontements avec le royaume de Castille, parce que les limites entre les deux royaumes n'étaient pas encore bien définies. Le dessèchement, lors du XVIIIe siècle de plus de 10.000 tahúllas (unité de mesure de superficie équivalente à 1.118 m2), fut d'une importance remarquable quant au décollage économique de la ville de Santomera. Beaucoup de propriétaires terriens et plusieurs Ordres de Religieux acquirent une grande partie des terres desséchées et ils restèrent, d'une certaines manière, liés aux contrées où ils possaidaient lesdites propriétés, tout en exerçant leur puissante influence. C'est à cette époque-là que resurgit l'industrie minière avec force. Les deux faits favorisèrent l'augmentation de la population à un rythme considérable. En 1836 Santomera devient une "villa" constitutionnelle ayant son propre Conseil Municipal. La présence des pères de l'église de l'Ordre des Dominicains a incorporé la dévotion de la Virgen del Rosario (Vierge du Chapelet) et c'est à elle qu'a été consacrée la paroisse construite vers la fin de ce même siècle. Actuellement, ses habitants s'occupent principalement du secteur services, après l'agriculture et l'élevage. Le touriste qui s'approche de Santomera peut contempler l'église paroissiale datant du XIXe siècle et le moulin dit Bendamé, d'origine arabe celui-là, et qui se trouve dans la banlieue dite Siscar. À signaler aussi les maisons seigneuriales comme "la casa de Cobatillas", un ancien couvent dominicain qui date du XVIIe siècle. Parmi les autres enclaves intéressantes il faut signaler le barrage de Santomera et la contrée dite "rambla salada" (torrent salé), tous les deux entourés d'un beau paysage. Les fêtes des Maures et des Chrétiens de cette localité ont été déclarées d'Intérêt Touristique Régional et feront le régal des visiteurs avec leurs défilés remarquables. Les fêtes du "Rosario" (ou Chapelet) ont lieu le 7 octobre et se distinguent par les veillées animées avec des chansons de troubadours, et aussi le festival de flamenco.
Sin descripción
MÉTÈO À SANTOMERA
Mercredi 25
Jeudi 26
Vendredi 27
Samedi 28
Predicción por Localidades o Municipios:© AEMET - Información elaborada por la Agencia Estatal de Meteorología. Ministerio de Agricultura, Alimentación y Medio Ambiente para más información haga clic aquí
Facebook Twitter Pinterest Instagram Minube Tripadvisor Youtube
Région de Murcie
Premio Sicted Mejor Administración
Costa Cálida
© Instituto de Turismo de la Región de Murcia
Facebook
Tripadvisor
Twitter
Youtube
Minube
Instagram
Pinterest
Région de Murcie Costa Cálida--https://www.murciaturistica.es/webs/murciaturistica/estatico/img/mobile/destinomovil.png